mardi 28 avril 2020

Kyoto no yoru



Il convient pour apprécier congrûment cette image qui a nécessité 4 feutres (trois marqueurs bleu, orange et noir et une mine fine), 3 crayons (j'ai oublié les références) et de nombreuses minutes volées à mon temps de loisir (la collection d'adverbes avec un U circonflexe), de lire à voix haute ces quelques lignes de dialogue:
-Grigri grigri grigri grigri gr...
-...?
-...
-Grigri gri grigri grigri gri gri


3 commentaires:

Anonyme a dit…

Magnifique ! On croirait les entendre. Merci pour ce moment paisible qui fait voyager depuis sa chaise de bureau.

Atelier Sentô a dit…

C'est trop beau. Cette image nous évoque beaucoup de choses. Tout est dans le contraste entre la douceur des teintes extérieures et les terribles néons blancs à l'intérieur. Pas toujours facile à vivre au quotidien quand on veut se détendre le soir >_< et pourtant...quelle nostalgie ! ^_^

Isabella Freddie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.