vendredi 20 mars 2020

La mer béton




Si j'avais le droit d'inventer une île elle s'appellerait Furojima ( フロジマ ou 風呂島 ) parce qu'il faut signer son oeuvre c'est normal et parce qu'elle baignerait ( O furo=bain en japonais ) dans l'eau c'est normal aussi, elle aurait 3 villages d'environ 500 habitants chacun, 4 boui-boui, un cinéma, un musée d'histoire naturelle locale, un collège et une école primaire, un sous-marin en libre service, une station radio, un bureau de poste, 3 manufactures de trucs, un atelier de machin, un céramiste fou, un commissariat avec des cartes, une pâtisserie sans règles, beaucoup de potagers, des chèvres en liberté, des poules aussi, et des paons, une salle des fêtes, un phare et bien-sûr un belvédère d'où l'on profiterait de ces deux points de vue, réalisés au feutre et au crayon sur une empreinte de dalle de pierre.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Je postule pour la place du céramiste fou !

Unknown a dit…

Chacune de tes publications est un très bon moment.
Merci beaucoup Florent.

Anonyme a dit…

Merci Florent, les dessins que tu nous proposent prennent des teintes différentes, au fil du temps et des humeurs. As-tu un album en perspective ?

Dhareena a dit…

J adorerai y habiter...

Matthieu a dit…

Moi aussi je milite pour l'abolition des règles dans les pâtisseries.

CaterpillarCat a dit…

Sur et certain que si je vis sur cette île, je squatterai le phare au moins 12h par jour avec une poule dans les bras :)