jeudi 23 juillet 2020

Outremer


Au fin fond du bleu,
sur une île, on retrouve trace
des anciennes couleurs.

私はグーグル翻訳
を使ってこれ
を書き留めました。

Sanpoflo, Trébuchet de bûche de bois, éditions des Lignes Maritimes Adéquates, 1887.

mercredi 1 juillet 2020

Menu coup de pouce


Depuis sa création en 1994, ce blog se veut une référence sur le Japon, tant pour l'actualité culturelle que les conseils de voyage.
C'est d'ailleurs cette vocation de passerelle entre nos deux pays qui a valu à ce site et son auteur d'être faits Chevaliers émérites très utiles et bien foutus d'intérêt général des arts et des lettres majuscules pour l'amitié Franco. Japonaise.
Inscrit tout droit dans cet héritage aussi fastueux qu'exigeant, l'article d'aujourd'hui vous propose cette page d'annuaire très rare dont bien des musées jalousent la publication.

mardi 28 avril 2020

Kyoto no yoru



Il convient pour apprécier congrûment cette image qui a nécessité 4 feutres (trois marqueurs bleu, orange et noir et une mine fine), 3 crayons (j'ai oublié les références) et de nombreuses minutes volées à mon temps de loisir (la collection d'adverbes avec un U circonflexe), de lire à voix haute ces quelques lignes de dialogue:
-Grigri grigri grigri grigri gr...
-...?
-...
-Grigri gri grigri grigri gri gri


vendredi 20 mars 2020

La mer béton




Si j'avais le droit d'inventer une île elle s'appellerait Furojima ( フロジマ ou 風呂島 ) parce qu'il faut signer son oeuvre c'est normal et parce qu'elle baignerait ( O furo=bain en japonais ) dans l'eau c'est normal aussi, elle aurait 3 villages d'environ 500 habitants chacun, 4 boui-boui, un cinéma, un musée d'histoire naturelle locale, un collège et une école primaire, un sous-marin en libre service, une station radio, un bureau de poste, 3 manufactures de trucs, un atelier de machin, un céramiste fou, un commissariat avec des cartes, une pâtisserie sans règles, beaucoup de potagers, des chèvres en liberté, des poules aussi, et des paons, une salle des fêtes, un phare et bien-sûr un belvédère d'où l'on profiterait de ces deux points de vue, réalisés au feutre et au crayon sur une empreinte de dalle de pierre.

vendredi 13 mars 2020

Fenêtre n°18


"Ô gyrovague, porte ta piété en harde par-delà l'Idumée et emblave les plaines du Levant, rencontre les toparques, nettoie leur fenêtre et c'est leur vision que tu éclaircis. Sauf si les volets sont fermés." Etienne de Croix-Lambard, Apophtegmes et autres maladies de peau, Télé-Loisirs, mars 1931.
Le rythme des publications baisse, certes, mais vaille que vaille j'écris encore sur ce blog. N'ayant pas été le premier à en ouvrir un, j'espère être celui qui fermera le dernier.

samedi 25 janvier 2020

2020 etc



Enfin voici l'année prochaine!
Malgré les problèmes d'organisation et d'indiscipline que vous pouvez constater, il est à noter que j'ai moins de retard que l'année dernière pour vous souhaiter cette nouvelle année.
Au rythme où vont les choses et d'après des calculs évidents, je serai normalement en mesure de vous faire part de mes voeux pour l'année prochaine (pas celle-là, l'autre année prochaine) avant même l'année prochaine.
Avant 2200 en tout cas.


jeudi 5 décembre 2019

L'hiver en pente douce.



On associe facilement le mois de Décembre aux fêtes, au début de l'hiver et à la fin de l'année. Mais qu'en pense vraiment le premier intéressé? Comment vit-il cette image aussi figée qu'imposée?
Eléments de réponse et témoignage inédit avec notre équipe (André De Villerzieux, Victor Langloix et Catherine Delfage) partie à la rencontre de ce mois si tardif.

Notre équipe: -Bonjour.
Décembre: -Bonjour.
NÉ: -Pourquoi êtes vous le dernier?
D: -Je suis arrivé douzième tout simplement. Les calendriers n'existaient pas encore, du coup je me suis trompé sur la date, j'étais en retard et donc on m'a mis à la fin.
NÉ: -Et comment s'est passé le contrat justement?
D: -Plutôt compliqué. J'avais signé pour trente jours au départ. Et puis finalement on m'a fait comprendre qu'il faudrait faire une journée de plus.
NÉ:-Février n'a que 28 ou 29 jours, ça vous agace?
D: -Pas du tout, je ne suis pas du genre à jalouser les collègues. A part Octobre, parce qu'il est joli.
NÉ: -Une remarque un peu naïve sans doute, avez vous choisi votre nom?
D: -Pas du tout. J'étais Chapechute avant, mais le mot a disparu. J'ai trouvé Décembre dans un magazine.
NÉ: -Une dernière question. Quand on annonce la fin de l'année, comment voit-on l'avenir?
D: -J'envisage de changer d'hémisphère. Là-bas je serai un mois d'été. C'est bien. J'ai toujours aimé la plage.
NÉ: -Merci.
D: -A l'année prochaine.