mercredi 27 février 2013

Chandelle givrée


Tout d'abord je vous propose un nouveau dessin avec une bouteille et une canette.
Je ne sais pas trop quelle musique conviendrait avec, alors je vous soumets celle-ci à titre d'exemple:
http://grooveshark.com/s/Haisai+Ojisan/3vy00A?src=5
Autre chose maintenant, l'été dernier on m'a proposé d'aller à Kesennuma dans la région du Tohoku pour réaliser un kamishibai sur l'élevage d'une curieuse bestiole qu'on appelle le Hoya. Ce n'est ni un crustacé, ni un mollusque, pas même un poisson, à vrai dire je ne sais toujours pas à quelle famille biologique ça appartient, mais en tout cas ça se mange, et c'est même très bon car réputé pour offrir quatre goûts (sucré, salé, acide, amer ). Parole de quelqu'un qui en a goûté quelques lippées, fraîchement pêché à même le ponton du bateau. 
Ce kamishibai est destiné à présenter l'animal ( qu'on appelle "violet" dans le sud de la France, du fait de sa couleur ) aux petits Japonais qui ne le connaissent pas forcément, mais sert aussi à évoquer la reconstruction et la reprise des activités dans cette région où justement la plupart des élevages de Hoya ont été détruits ( ça se cultive un peu comme les huîtres ). 
Toutes ces précisions n'ont pas pour but de vous inviter à une dégustation gratuite malheureusement, mais à vous annoncer que je parlerai de tout ça et un peu d'autres choses avec le Chef Mikuni qui est à l'origine du projet ( et dont j'ai tiré le portrait dans le dessin ci-dessous, en compagnie d'un gros Hoya ) et Sugawara san très bon fabricant de sake de Kesennuma, à la maison de la culture du Japon à Paris, le 19 mars prochain, à 18h. Si vous voulez assister à cette rencontre, je crois qu'il faut réserver ses places, vous trouverez plus de précisions sur le lien suivant:
http://mcjp.fr/francais/conferences-6/pour-la-reconstruction-et-le-futur-604/pour-la-reconstruction-et-le-futur
Et c'est tout. 

9 commentaires:

Rémi a dit…

Bravo, c'est une bonne nouvelle ça!
Chouette le dessin.

lePoulpe a dit…

Moi quand je cherche Hoya sur google ca me renvoie des fleurs.
Sinon, oh oui viens dans le Tohoku, comme ca je te harcelerai pour avoir mon Tokyo Sanpo signe par l'auteur :D
(non non j'essaie pas de te faire peur "^^...)
Sinon rien a voir mais tes captcha sont vachement durs O_o!

David @ Shikoku a dit…

Le nom usuel de l'animal (en plus de "violet") est "figue de mer". C'est un animal qui appartient à son propre "groupe"
http://fr.wikipedia.org/wiki/Figue_de_mer

Bonne initiative en tout cas Florent. :-)

toulousejapon a dit…

En voila des bonnes nouvelles!
A quand un retour à Toulouse pour nous raconter ça?

Stéphanie Ledoux a dit…

Le plus étonnant avec cette bestiole qui ne ressemble pas à grand chose, c'est que sa larve est mobile et ressemble un peu à un têtard !
http://fr.vikidia.org/wiki/Violet_(animal)

Maud Calepin a dit…

super ! j'en parle autour de moi !

Laurent a dit…

Sympa...:)

Anonyme a dit…

Ah, le violet !
J'habite près de Marseille, la bestiole est connue des amateurs de fruits de mer mais est de plus en plus rare à trouver (comme beaucoup d'espèces...pollution et surpêche essentiellement).
Son goût est vraiment..eh trè spécial, très fortement "iodé" et rebute souvent les amateurs habituels d'oursins, moules ou huitres.
Curieux d'aspect, curieux une fois ouvert et très étrange dans le palais !

julien a dit…

Avec beaucoup de retard, un mot pour dire que cette conférence était très instructive, très intéressante. Merci de nous y avoir convié.

C'était plutôt sympa de découvrir la Maison du Japon à travers cette conférence et cette généreuse dégustation de saké.

Merci, bonne continuation