mardi 9 février 2016

Le radeau de la



-Vous reste-t-il quelques panses de méduse, j'aimerais faire un bourguignon pour des amis ministres, interrogeais-je mon poissonnier avec la candeur et l'entrain qui me caractérisent les mardis.
Et le commerçant de me répondre: -Vous êtes à mauvaise enseigne, monsieur l'artiste. Pour un bourguignon il est conseillé d'utiliser des pièces de boeuf, je vous renvoie donc à mon collègue boucher tout là-bas.
-Merci pour cette précision, professeur du bon goût, j'en ai perdu l'appétit mais retrouvé l'envie de dessiner une méduse.
-Voilà une bonne nouvelle, j'aime beaucoup votre blog.
Et les deux comparses se quittèrent comme deux lardons en foire.


3 commentaires:

Laurent a dit…

Minimaliste et très beau!

CecileMaki a dit…

Sobre et beau! Less is more? ;)
Et j'aime toujours autant les textes qui accompagnent les dessins de ce blog!!

WAGRAM a dit…

ton titre est tres bien amené ;)