lundi 19 décembre 2011

Sushi n°188



Vous le savez sans doute, la propagande capitaliste fait ses choux gras de la mort de l'artiste contemporain Kim Jong Il.
Je l'avais makisé ( action de transformer en maki, phénomène apparu en Hongrie dans les années 80 ) il y a déjà deux ans ( 30 mai 2009, Sushi n°41 ), ce nouveau portrait est donc une mise à jour. Simple, seul et élégant, le petit homme aux talonnettes s'est éteint dans sa barquette.
Ainsi que le chantait Nicoletta, il est mort le soleil.

8 commentaires:

Régimer est dangereux pour la santé a dit…

c'est vrai qu'il ressemble un peu à un maki en plus ;)

Annelore a dit…

j'adore tous les petits détails de tes dessins, une version plus poétique et singulière que "où est charlie" (dont je suis fan également)

peut-être un jour une dédicasse à bruxelles?
je serais ravie d'y faire la file!

Morgan (Corotzilla) a dit…

Maintenant place à Kim Jong-un! Pour lui, je penche plutôt pour le fugu...

Sylvain a dit…

J'aime bien ses cheveux filasses :-)

Par ailleurs, en rapport avec un lieu de dédicaces à Lyon (cf commentaire sur le sushi 186), tu peux toujours me contacter, la librairie expérience est intéressée.

Emeric a dit…

C'est vraiment répugnant un maki avec des poils.

damien a dit…

J'ai pleuré! Kim forever.Merci Florent pour cet hommage, J'espère que le fiston va te proposer le poste de ministre de la culture en Nord Corée. Tu imagines des librairies avec seulement tes bouquins et des clones de toi pour les dédicaces.

Laurent a dit…

Pas bien appetissant tout ça, en effet...

Sandrine a dit…

J'aime beaucoup vos illustrations de sushi/maki !!! Est-il possible que j'utilise une des vos illustrations sur mon blog en mettant un lien vers votre blog ?
En vous remerciant, par avance.